Comment apaiser ses aisselles après l’épilation ? | Mamie Réglisse

Comment apaiser ses aisselles après l’épilation ?

Publié par Mamie Réglisse le

Comment apaiser ses aisselles après l’épilation ?

Tu en as marre d’afficher une peau irritée suite à chaque séance d’épilation ?

Je te donne tous mes conseils d’ex esthéticienne pour éviter les boutons rouges post-épilatoires, pour apaiser ta peau après l’épilation et calmer les irritations.

Retrouve enfin des aisselles douces et lisses, que tu n’auras plus peur de montrer.

Bien préparer sa peau avant l’épilation des aisselles

Si tu veux éviter d’abîmer ton épiderme en t’épilant, il faut impérativement préparer la séance en amont.

Le gommage est primordial, quel que soit le mode d’épilation que tu utilises.

N’oublie jamais : si tu gommes et que tu hydrates, une peau douce tu auras !

De plus, ces gestes simples, effectués une fois par semaine, éviteront les poils incarnés. La peau sera nettement plus souple afin de laisser le poil repousser normalement.

Le jour J, il faut nettoyer ses aisselles avant l’application de la cire dépilatoire. Tu peux même désinfecter avec un antiseptique doux si tu as tendance à avoir facilement des boutons ou de petites infections.

Tu as peut-être déjà vu l’esthéticienne appliquer spontanément sa main sur la zone où elle vient de retirer la cire chaude. Ce n’est pas pour rassurer les plus douillettes ! Ce geste apaise immédiatement la peau. Penses-y lorsque tu t’épiles !

De la même manière, l’application de talc limite la transpiration. Étales-en une grande quantité sur chaque zone avant et pendant l’épilation à la cire orientale pour éviter l’humidité. Cela permet à la bande de se décoller plus facilement et sans douleur.


Tu peux retrouver tous mes conseils pour t’épiler facilement à la maison dans mon livre numérique : les 10 règles spéciales douillettes.

 

Que mettre après l’épilation des aisselles ?

Nourrir et réparer l’épiderme passe principalement par l’hydratation. C’est le geste incontournable si tu ne veux pas souffrir par la suite. Néanmoins, tu te demandes peut-être quelle crème appliquer pour apaiser ta peau après l’épilation ? Voici une liste non exhaustive des produits les plus efficaces pour combattre l’inflammation.

Le froid

C’est une astuce simple, mais qui fonctionne très bien. Le froid apaise instantanément et limite le processus inflammatoire. Lorsque tu as fini de t’épiler les aisselles, tu peux tout à fait rafraîchir la zone en appliquant une compresse d’eau froide. Tu seras soulagée et surtout tu ne ressentiras pas cette sensation de chaleur extrêmement désagréable. De plus, le froid va refermer les pores et limiter ainsi l’apparition de boutons.

Les produits hydratants

Dès la fin de la séance d’épilation, il faut crémer la zone encore et encore. Ce geste devra être répété très régulièrement. La peau des aisselles étant excessivement fine et fragile, il faut privilégier une méthode dépilatoire douce qui arrache le poil, telle que la cire chaude.

Ainsi, la peau restera douce plusieurs semaines. Pour éviter les tiraillements et les démangeaisons, privilégie des produits naturels ou adaptés aux peaux sensibles.

Les crèmes hydratantes douces, le beurre de karité, les eaux thermales ou encore les eaux florales soulagent durablement. L’hydratation évite bien sûr le dessèchement cutané, mais prévient aussi l’apparition de rougeurs et de boutons.

De même, l’Aloe vera est particulièrement indiqué comme soin hydratant. Pour les filles sujettes aux poils incarnés, sache qu’il existe des crèmes spécifiques permettant d’éviter aux poils de rester sous la peau, ce qui provoque des inflammations, voire des infections cutanées.

Les huiles végétales

Les huiles végétales, biologiques de préférence, sont idéales en soins post-épilatoires. Elles apaisent, nourrissent et diminuent la sensation d’inconfort. Riches en vitamines (A, C et E) et en acides gras essentiels, elles enrichissent l’épiderme en étant absorbées par les cellules cutanées. Ce sont des alliées de choix pour soulager après l’épilation.
Les principales huiles que je recommande sont :

  • l’huile d’amande douce qui hydrate et apaise ;
  • l’huile de noix de coco pour son action purifiante, hydratante et apaisante ;
  • l’huile d’argan qui assouplit et raffermit ;
  • l’huile de bourrache pour son pouvoir régénérant ;
  • l’huile d’avocat qui répare les peaux sèches ;
  • l’huile de macadamia qui assouplit la peau.

L’aromathérapie

Les huiles essentielles sont très intéressantes pour apaiser le feu de l’épilation. Certaines ont des vertus anti-inflammatoires, d’autres soulagent la douleur post-épilatoire. Elles ne doivent pas être utilisées pures, mais toujours diluées dans des huiles végétales. Tu peux même fabriquer ton propre produit en mélangeant par exemple de l’huile d’avocat et du macérât de calendula, avec de l’huile essentielle de Géranium rosat et d’Eucalyptus citronné. Le résultat est garanti !

 

Protéger sa peau après l’épilation des aisselles

Je le dis et le répète, si tu ne veux pas avoir de boutons après l’épilation, oublie les séances de bronzette pendant les deux ou trois jours qui suivent l’arrachage de poils.

De même, les gommages et les produits à base d’alcool sont à proscrire, au risque de créer des rougeurs, des brûlures, voire des lésions cutanées.

Il faut également faire très attention avec les déodorants. Ils contiennent généralement des molécules extrêmement irritantes, surtout si tu as déjà la peau fragilisée.

L’idéal est de se passer de déodorant pendant 48 heures. Toutefois, si tu as peur que tes aisselles dégagent une odeur plus que nauséabonde, choisis des produits sains et naturels.

L’épilateur électrique est généralement synonyme de poils incarnés et de boutons rouges et disgracieux. Il en va de même pour le rasoir. La crème dépilatoire, quant à elle, est toxique et irritante. De plus, elle déshydrate l’épiderme en profondeur.

Je te conseille de t’épiler à la cire, qui est assurément la méthode la plus saine et celle qui évite au maximum les désagréments liés à l’épilation. Si tu es assez douillette et que tu as peur de souffrir ou de ne pas pouvoir arracher la bande, utilise la cire spéciale douillette de Mamie Réglisse.

Les douillettes ayant consulté cet article ont également regardé

← Anciens articles Articles les plus récents →